Explication de vote au sujet d’une subvention au profit de la FNACA

anciens-combattants_a_la_une

10 juin 2014 • 8eme arrondissement, Actualités • Vues: 2827

Au dernier conseil d’arrondissement du 8ème arrondissement qui s’est tenu le 3 juin dernier, j’ai été le seul élu à m’opposer au vote d’une subvention municipale d’un montant de 56 130€ au profit de la FNACA (Fédération nationale des Anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie).

Résolument patriote, j’éprouve une profonde reconnaissance à l’égard des Anciens combattants qui ont souvent risqué leur vie pour la patrie, et, loin de tout sectarisme, je les respecte profondément quelle que soit leur sensibilité politique.

En revanche, je refuse catégoriquement la politisation de certaines associations, qui, comme la FNACA, a longtemps entretenu des liens étroits avec le Parti communiste français, et ce, en dépit de l’article 4 de ses statuts selon lequel l’association est « indépendante à l’égard des pouvoirs publics et de tout parti politique ».

De plus, la FNACA, qui commémore chaque 19 mars le cessez-le-feu en Algérie, a activement milité en faveur de la loi du 6 décembre 2012 faisant du 19-mars une “Journée Nationale du Souvenir et de Recueillement” en hommage aux victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats au Maroc et en Tunisie.

Mais force est de rappeler que cette date ne fait pas l’unanimité au sein des associations d’Ancienscombattants puisque la fin des combats de l’armée Française en Algérie (19 mars) n’a pas signifié la fin de ses pertes qu’il est impossible d’estimer de manière précise, sans oublier les massacres à grande échelle de Pieds noirs (notamment à Oran le 5 juillet 1962), ou le drame des Harkis qui continue, plus de 50 ans après les faits, à être occulté de la mémoire collective.

Ne voulant pas cautionner, par mon vote, des associations politisées mais voulant œuvrer au service de l’ensemble du monde combattant, j’ai proposé de répartir à parité la subvention de 56 130€ entre la FNACA et l’UNC (Union nationale des combattants), fondée par Clemenceau dans la foulée de la Grande Guerre, reconnue d’utilité publique en 1920, et qui est à l’origine de toutes les grandes avancées obtenues en matière de législation combattante.

Ma proposition n’a malheureusement pas recueilli les suffrages de la majorité des conseillers du 8ème.

Partager cette page

        

Tags: ,

One Response to Explication de vote au sujet d’une subvention au profit de la FNACA

  1. Paszkier monique dit :

    Merci .Charles…
    Avoir et garder des convictions fortes pour continuer à les défendre
    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>