7 collèges parisiens privés de subvention : halte au sectarisme et à la discrimination !

SONY DSC

11 juillet 2014 • Actualités, Communiqués, Paris • Vues: 7376

Conseillère de Paris et élue du Front de Gauche, Danielle Simmonet se vante d’avoir proposé et obtenu, lors du dernier Conseil de Paris les 7, 8 et 9 juillet, le report d’une délibération octroyant 232.600€ de subventions d’investissement à sept collèges privés de la Ville.

Ces ressources, indispensables à l’accueil des élèves dans de bonnes conditions à la rentrée scolaire, sont censées garantir l’accessibilité et la sécurité des locaux ainsi que leur mise aux normes. Il s’agit donc de dépenses obligatoires pour les collèges, sous peine de ne plus être en mesure de procurer aux élèves un cadre de vie scolaire digne et sécurisé.

En raison du sectarisme des élus du Front de Gauche et de la complicité passive de la majorité municipale, sept collèges se trouvent aujourd’hui arbitrairement privés de ressources pour réaliser ces investissements.

Sous le prétexte, fallacieux, de ne plus vouloir financer le collège Gerson, la gauche veut tuer l’enseignement privé et précariser des collèges de haute réputation. La municipalité socialo-communiste a-t-elle le souci de maintenir un enseignement diversifié, conforme aux traditions philosophiques et religieuses de chacun, ou veut-elle, par idéologie malsaine et dogmatisme stérile, uniformiser l’éducation et niveler le savoir ?

Élu de Paris, attaché à la liberté d’éducation, je déplore un tel comportement liberticide, qui traduit un sectarisme qui n’a d’égal que l’étroitesse d’esprit de ses promoteurs.

Je demande donc à la Ville de Paris de voter au plus vite ces subventions d’investissement, à l’occasion du prochain Conseil.

Partager cette page

        

Tags: , , , , , , , ,