Question écrite concernant le projet Madeleine 2.0

Madeleine 1

5 novembre 2014 • 8eme arrondissement, Paris • Vues: 3400

A l’occasion du Conseil d’arrondissement du 4 novembre 2014, Charles Beigbeder a posé une question écrite au Maire de Paris concernant la mise en oeuvre du projet “Madeleine 2.0″.

Question écrite relative à la mise en œuvre du projet “Madeleine 2.0″.

Charles Beigbeder, conseiller du 8ème arrondissement de Paris, interroge madame Anne Hidalgo, maire de Paris, sur la mise en œuvre du projet “Madeleine 2.0″.

CONSIDÉRANT que la place de la Madeleine pourrait être mieux mise en valeur, tant en raison de son emplacement central qu’en vertu de la perspective générale qui s’en dégage,

Que du fait de son urbanisme peu attractif, le commerce a décliné ces derniers temps,

Que l’église de La Madeleine, classée monument historique et appartenant à la ville de Paris, fait aujourd’hui l’objet d’un arrêté de péril par la préfecture de police depuis 2011,

Que le projet “Madeleine 2.0″, présenté par l’association éponyme, présidée par monsieur Jean-David Blanc, a obtenu l’assentiment des commerçants et habitants concernés,

Qu’il consiste en un réaménagement de la place de la Madeleine, prévoyant la suppression de la contre-allée longeant l’église – qui se trouve inutile du fait de l’emplacement d’un parking souterrain situé juste en dessous de cette zone-, au profit d’une voie réservée à la circulation automobile, favorisant ainsi la fluidité du trafic et contribuant à améliorer la qualité de l’air,

Que le projet “Madeleine 2.0″ consiste, par ailleurs, à élargir les trottoirs du côté des immeubles, ce qui faciliterait la circulation des piétons, permettrait d’accueillir des terrasses de café, des kiosques et des expositions de sculptures organisées par la Pinacothèque, participant ainsi à l’amélioration du cadre de vie des habitants,

Que ce projet vise enfin à projeter sur la façade de l’église de la Madeleine, un « éclairage vivant » comportant des animations sponsorisées, à l’aide des nouvelles technologies, en accord avec le diocèse de Paris qui a fait part de son soutien à une telle initiative,

Que “Madeleine 2.0″ fait consensus entre la droite et la gauche, qu’il a été approuvé par le maire de Paris Anne Hidalgo ainsi que par sa concurrente, Nathalie Kosciusko-Morizet durant la campagne électorale, et qu’il a été porté localement par l’actuel maire du 8ème arrondissement, Jeanne d’Hauteserre, ainsi que par plusieurs de ses concurrents,

Que le président de l’association “Madeleine 2.0″ se dit prêt à organiser un club de mécènes pour financer le projet, dont les bénéfices seraient reversés à un fonds destiné à la restauration de l’église de La Madeleine et géré par le diocèse de Paris,

Qu’il y a donc lieu d’honorer une telle promesse de campagne,

Charles Beigbeder a l’honneur de demander à madame Hidalgo, maire de Paris, de bien vouloir effectuer toute diligence nécessaire à la mise en œuvre du projet « Madeleine 2.0 ».

 

Partager cette page

        

Tags: , , , , ,

3 Responses to Question écrite concernant le projet Madeleine 2.0

  1. Thomas de Paris dit :

    Bonjour, quelle a été la réponse de Madame le Maire sur la question ?

  2. Charles Beigbeder dit :

    Malheureusement, pas de réponse d’Anne Hidalgo pour l’instant.

  3. THYSS dit :

    Paris, le 4 avril 2016

    Monsieur Beigbeder,
    Ayant compris que vous étiez plutôt un libéral, je voudrais juste me permettre de vous poser quelques questions pour comprendre cette folie anti-voiture qui touche apparemment tous les politiques, de gauche comme de droite.
    Voilà :
    Considérant que les voitures sont de moins en moins bruyantes et polluantes, et que bientôt elles seront autonomes, silencieuses et propres ;
    Que les besoins de mobilité sont et seront de plus en plus importants dans une période où la population augmente fortement en France, tout en se concentrant dans des villes qui se densifient ;
    Que l’économie, pour être performante, doit allier souplesse de fonctionnement (règles + fiscalité) et fluidité de la mobilité des acteurs économiques (cf le UK qui a augmenté pour cette raison les vitesses autorisées sur ses routes) ;
    Que Paris ne vit que grâce aux apports économiques extérieurs, notamment celui des banlieusards ;
    Que les transports en communs sont d’une part saturés et, d’autre part, ne conviennent pas à tous les usagers – ne serait-ce que parce qu’il faut être en bonne forme physique pour avoir le courage de les emprunter tous les jours, que parce que leurs horaires et leur fréquence ne correspondent pas à toutes les contraintes professionnelles, que la sécurité et la propreté n’y est plus assurée, qu’ils ne sont plus compétitifs sur le plan économique, etc… ;
    Que transformer l’espace de circulation des villes en … rien du tout pour les piétons (si, des trottoirs de 20 mètres de large, structurellement vides…), çà n’aboutit qu’à générer plus d’insécurité, plus de nuisances pour les riverains (regardez les commentaires sur ce qui se passe sur cette pauvre place de la République), et bien sûr beaucoup plus d’embouteillages et de pollution ;
    Que la population vieillit, et qu’il serait démocratique de ne pas progressivement tomber dans une forme d’eugénisme visant à exclure les enfants, les malades, les handicapés et les seniors de Paris;
    Qu’on nous demande de soutenir nos constructeurs en achetant des voitures, avec les centaines de milliers d’emplois qui vont avec ;
    Qu’on nous recommande de soutenir nos artisans, mais qu’on les tue en leur imposant des temps et des coûts de déplacement qui les découragent – eux et leurs clients ;
    Qu’on veut tous améliorer la sécurité et la santé, mais que ces politiques anti-voitures contribuent à freiner le déplacement des policiers, des pompiers et des ambulances et augmentent donc la mortalité ;
    Qu’il y a donc lieu de se demander si ce n’est pas totalement anachronique et rétrograde de vouloir faire “moderne” en transformant une des plus grandes capitales du monde en petit square de quartier, réservé à ses seuls habitants ;
    Je vous demande, Monsieur Beigbeder, de m’expliquer pourquoi vous voulez aller, vous aussi, à rebours de tout ce le génie humain a fait depuis 2000 ans, à savoir améliorer et fluidifier la circulation des personnes et des biens en construisant des réseaux routiers clairs, lisibles et équilibrés ?

    Fasciné par ce qui pousse des gens raisonnables à cette folie, je vous remercie par avance de bien vouloir me répondre sur ce qui vous fait aller dans le même sens que Mme Hidalgo et M. Beaupin et à, au final, à rendre Paris de moins en moins belle, de plus en plus pauvre, de plus en plus polluée et de plus en plus inaccessible ?
    Un banlieusard intéressé par votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>