Lettre ouverte à tous les électeurs de droite pour soutenir Xavier Lemoine

Lemoine

22 février 2017 • Actualités, Points de vue • Vues: 5962

Lettre ouverte à tous les électeurs de droite, afin de soutenir l’investiture de Xavier Lemoine, publiée le 22 février 2017 dans FigaroVox.

Chers électeurs,

Vous vous êtes déplacés en masse pour voter à la Primaire de la droite et avez plébiscité le projet de François Fillon qui réunissait à lui seul les trois familles de la droite naguère divisées : les conservateurs, les libéraux et les gaullistes. Je dis « vous » mais je devrais écrire « nous » car j’ai appelé tous les électeurs à soutenir un tel projet, authentiquement de droite, qui s’inscrit dans la lame de fond plus générale du conservatisme qui traverse tout l’Occident.

Enracinement de l’identité française dans son terreau judéo-chrétien, refus du multiculturalisme, restauration de l’autorité de l’État dans ses missions régaliennes, recouvrement de la souveraineté de la nation, lutte impitoyable contre le fondamentalisme islamique, assainissement des finances publiques et soutien à l’entrepreneuriat, telles semblaient être les marqueurs essentiels d’une campagne promise à une victoire certaine, malgré le déchaînement invétéré d’une caste médiatique avide de scandales et d’une clique de magistrats désireux de priver les Français d’un choix démocratique.

Malheureusement, les gages donnés depuis lors à la mouvance centriste et aux anciens partisans d’Alain Juppé l’ont été au détriment de la droite traditionnelle qui apparaît une fois de plus comme l’éternelle cocue de l’histoire. On comprend le souci des Républicains d’élargir leur base électorale et d’attirer dans leur giron des centristes parfois tentés de rejoindre Emmanuel Macron. Mais il faudrait que cela s’effectue sans altération majeure du programme ni éviction de personnalités incarnant la droite conservatrice.

Or, l’investiture de Nathalie Kosciusko-Morizet dans la deuxième circonscription de Paris – celle de François Fillon – ainsi que le retrait évoqué de Xavier Lemoine – pourtant investi dans la 12ème circonscription de Seine-Saint-Denis – au profit d’un candidat UDI, envoient deux mauvais signaux à tous ceux qui espèrent une alternance franche et ne veulent plus d’une droite qui n’assume pas ses convictions et ne cesse de courir après la gauche.

Désinvestir un candidat est une procédure assez exceptionnelle dans un parti politique. Elle résulte souvent d’une sanction personnelle, rarement d’un arbitrage politique. Faut-il que les Républicains aient assez peur de l’UDI pour céder à cette forme de chantage ? Rappelons ce qu’est l’UDI : une formation politique qui ne détient aujourd’hui que 27 élus, dont aucun ne s’est présenté à la Primaire de la droite et qui prétendrait en revendiquer 75 demain pour former une majorité avec François Fillon, alors que beaucoup d’entre eux soutenaient le projet alternatif d’Alain Juppé.

Rappelons aussi qu’au-delà du symbole, Xavier Lemoine est un maire reconnu de tous pour sa gestion sérieuse de la mairie de Montfermeil et son implication personnelle dans la problématique des banlieues, plusieurs fois réélu au premier tour avec plus de 60% des voix dans sa commune et apprécié des élus de droite comme de gauche pour son souci du bien commun et son absence de sectarisme. Se priver d’un élu aussi compétent paraît déjà peu compréhensible. Mais investir à sa place un candidat de l’UDI donne un mauvais signal à tous les électeurs de la droite hors les murs qui pourraient dès lors être tentés de reporter leurs suffrages sur Nicolas Dupont-Aignan ou Marine Le Pen. Or, une élection se gagne d’abord sur le cœur de l’électorat, celui qui a permis au candidat Fillon de gagner la Primaire mais qui pourrait légitimement ne plus se sentir représenté aujourd’hui.

De plus, on sait Jean-Christophe Lagarde très mitigé au sujet du programme de François Fillon. Que ce soit sur la liberté scolaire, la réduction du nombre de fonctionnaires, le droit de la famille ou l’identité nationale, le patron de l’UDI n’apparaît pas en phase avec la ligne majoritaire portée par François Fillon. Veut-on voler aux électeurs de droite le résultat de la Primaire ? Veut-on dénaturer le projet sorti vainqueur des urnes ?

Enième provocation d’un parti moribond en quête d’intrigues à défaut de défendre des convictions, l’UDI ne fait désormais pas mystère de son intention de présenter un candidat contre Jean-Frédéric Poisson dans la 10ème circonscription des Yvelines. « Le centre, variété molle de la droite », ironisait François Mitterrand dans L’abeille et l’architecte. Le centre, imposture permanente d’une droite en panne de convictions, pourrait-on ajouter aujourd’hui.

François Fillon est un homme de conviction et de courage. Au plus fort de la tempête médiatique qui s’est abattue sur lui avec une rare violence, il a su faire face dignement et remobiliser son électorat. Il a une stature présidentielle et un projet cohérent ; il brave le politiquement correct et sait nommer les problèmes sans langue de bois. Surtout, il souhaite plus que jamais engager les réformes dont notre pays a tant besoin. Ne laissons donc personne dénaturer son projet sans quoi nous redeviendrons la droite la plus bête du monde ! Refusons cette OPA centriste qui pourrait nous être fatale en nous empêchant d’être nous-mêmes ! ! Additionnons donc toutes les sensibilités de la droite pour marcher ensemble vers la victoire !

Partager cette page

        

Tags: , , , , ,

11 Responses to Lettre ouverte à tous les électeurs de droite pour soutenir Xavier Lemoine

  1. blum dit :

    Monsieur, je vous remercie pour l’envoi de cet article.
    Je peine à comprendre les douteux arrangements que projettent certains, à droite, en propulsant, systématiquement, des gens qui nous font perdre ( Mme NKM, par exemple, pour Paris, était la calamité à éviter): Ici, l’inclusion de Dieu sait qui, de l’UDI, sans conviction, qui peut pencher à droite ou à gauche, selon l’intérêt particulier du candidat: M. Bayrou— qui joue les coquettes, et se fait prier, jusqu’à cet après-midi: ah! l’intenable suspens!— a permis le succès de F. Hollande, il y a 5 ans.
    J’ai entendu parler M. Lemoine, de son travail de maire, avec M. Ménard, il y a qqs mois, à la réunion ” chez Jenny”.
    Homme de conviction,il doit, effectivement, être soutenu.
    Cordialement; D. B.

  2. hauchard dit :

    un homme de conviction et de courage qui arrive à tenir une ville pas facile du tout , et comme je suis contre la corrida (Toro) je préfère que ce soit lui qui soit élu pour diriger ou du moins participer à la bonne gestion de la 12 âme circonscription
    avec notre soutien
    region 93 verte
    le président
    r Hauchard

  3. APV dit :

    Je suis encarté LR – Sens Commun. Mais je reste libre de mon vote. L’UDI peut présenter qui elle veut, avec investiture ou non des LR, je soutiendrai M. Lemoine sans la moindre hésitation. Les hommes d’une telle qualité sont rares.
    Je regretterais juste que le PCD présente des candidats de facon indiscriminée contres des candidats LR de qualité. Monsieur Poisson ne faites pas ce que vous reprochez (à juste titre) à l’UDI, n’affaiblissez pas nos trop rares candidats de valeur…
    Ça ne me surprend pas de la part de l’UDI, ça serait difficilement compréhensible de la part de nos amis du PCD.

  4. Roland Grenoble dit :

    Disons le tout net, si Fillon cédait au chantage de l’UDI , ce serait un très mauvais message politique et un très mauvais calcul.

  5. Fourneraut dit :

    L’union de toute la droite et du Centre ne DOIT pas exclure qui que ce soit.

  6. ALEXANDRE dit :

    Bonjour,
    je connais bien cet élu de l’UDI que vous croyez venir de je ne sais ou. Il est homme de conviction et connait notre territoire. Je suis républicain et je pense que notre droite aura toutes ses chances avec lui de gagner face au représentant socialiste. Je ne pense pas que M.lemoine, malgré ses qualités soit le candidat idéal pour notre territoire.
    bien cordialement JLA

  7. Thibaud dit :

    Ces reptations devant l’UDI sont d’autant plus incompréhensibles que cette mouvance n’a quasiment pas de militants et un potentiel électoral très faible.

  8. Tomaz Jacquet dit :

    Merci Monsieur Beigbeder pour ce brillant article.
    Comme vous je ne fais aucune confiance aux centristes : c’est à cause d’eux, et de leurs convictions de café du commerce, que des lois comme le “délit d’entrave” passent à l’AN. Il est temps que cela cesse. J’ose espérer que FF ne se laissera pas charmer par de telles sirènes lunatiques, surtout au détriment de gens qui, comme XLM ou JFP, portent haut nos valeurs dans l’action politique.

  9. Fremaux dit :

    Je soutiens à fond la candidature de Xavier Lemoine qui est un exemple à Montfermeil et qui mérite d’être deputé.c.Fremaux avocat

  10. DE MIRAS dit :

    je suis né sur la commune de Montfermeil et passé une bonne parti de ma jeunesse. je constate le travail remarquable fait sur la commune par Monsieur Lemoine, Maire de Montfermeil.Bien cordialement G de M

  11. Peter Henri dit :

    Oui, mais que faire concrètement à qui envoyer une lettre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>