Supprimer le monopole indu de la sécurité sociale

On peut très bien conserver un service public de la santé sans pour autant vouloir qu’il soit exclusivement assuré par la sécurité sociale. Son monopole, lié au principe de l’affiliation obligatoire, comporte des conséquences négatives pour les affiliés comme pour les contribuables, estime Charles Beigbeder. Retrouvez sa chronique du 30 mai sur Radio présence :