Fier d’être Français et défenseur des libertés

Enraciné dans une famille du Sud-Ouest mais issu d’une grand-mère américaine, j’ai grandi à Paris, ai poursuivi une formation d’ingénieur (diplôme de l’Ecole Centrale Paris en 1988) et commencé ma carrière chez Matra Marconi Space avant de rejoindre le monde de la finance, à Paris (Paribas, Crédit Suisse First Boston) puis à la City de Londres (MC-BBL Securities).
En 1997, j’ai fondé Self Trade, première société de Courtage en ligne, sur le modèle d’E Trade aux Etats-Unis. En 2002, j’ai tiré parti de la dérégulation du marché de l’énergie pour créer Poweo, premier fournisseur indépendant d’électricité et de gaz (aujourd’hui Poweo – Direct Energie). Par la suite, j’ai investi dans l’agriculture (en Ukraine et en Argentine), dans les loisirs et dans la finance. Au total, j’ai fondé une dizaine de boites et créé environ 2 000 emplois. Aujourd’hui, je suis président de la holding industrielle et financière Gravitation, qui investit notamment dans les domaines de la croissance verte et de l’internet.

7 collèges parisiens privés de subvention : halte au sectarisme et à la discrimination !

Conseillère de Paris et élue du Front de Gauche, Danielle Simmonet se vante d’avoir proposé et obtenu, lors du dernier Conseil de Paris les 7, 8 et 9 juillet, le report d’une délibération octroyant 232.600€ de subventions d’investissement à sept collèges privés de la Ville. Ces ressources, indispensables à l’accueil des élèves dans de bonnes…

Pour une refondation de l’Etat au service des libertés

Pour une refondation de l’État au service des libertés

Il y a tout juste un an, le 8 avril 2013, disparaissait Margaret Thatcher. Pour la pensée commune bien-pensante et spontanément étatiste, son nom résonne encore comme le symbole d’un libéralisme inhumain et violent, avec en toile de fond les images galvaudées et largement diffusées des mineurs grévistes durement réprimés. Et pourtant, le libéralisme assumé par Margaret Thatcher nous donne bien des raisons d’espérer de pouvoir convaincre les Français que, face aux difficultés économiques, sociales et même régaliennes que rencontre notre pays, les solutions que nous proposons sont les bonnes. Celles-ci s’articulent autour de trois piliers fondateurs : la création et la répartition des richesses, la préservation de la liberté individuelle dans les règles de vie en société et la délimitation du domaine régalien.