Mobiliser l’épargne nationale au chevet de nos entreprises

Les conséquences économiques du choc sanitaire et humain qui touche la planète entière sont d’une ampleur sans précédent. Des millions d’entreprises à l’arrêt et des emplois en sursis . En Europe, des mesures d’urgence ont été mises en place, afin d’éviter les vagues de licenciements massives et une cascade de faillites.

Cet océan de capitaux publics, s’il était nécessaire, va toutefois entraîner un accroissement de l’endettement national, qui représente déjà 100 % du PIB. Souhaitons que soit mise en oeuvre, par-delà ce choc, une politique économique qui permettrait à la France de retrouver à terme son plein potentiel de croissance et de rétablir ses grands équilibres économiques.

Nous réfléchissons à la création d’un fonds agricole mondial

Interview de Charles Beigbeder dans Les Echos du 21 juin 2016, au sujet d’AgroGeneration, entreprise de culture de céréales et oléagineux qui exploite 120 000 hectares en Ukraine. AgroGeneration a-t-il cherché à investir dans des terres situées en France ? Nous avions regardé deux ou trois exploitations agricoles dans la Somme, car nous pensions qu’il était intéressant…